Stefaan Steenhoudt (1942-1973)

STEVV. En marge

Réflexions

Camouflage

STEVV. En marge.

Stefaan Steenhoudt (Courtrai, 1942 – Ostende, 1973), ou Stevv comme il se surnommait lui-même, est un ‘point aveugle’ dans l’historiographie de l’art flamande. Stevv était un artiste abstrait progressiste, photographe et inventeur, ami de Fred Bervoets et de Panamarenko, et représente les ‘longues’ années soixante rebelles dans leur forme la plus extrême.

STEVV

Union Match

Oeuvre

STEVV

Un enfant terrible, qui a suspendu des voitures à l’envers au plafond et a foré des trous dans le mur et le plancher de la communauté de vie et d’artistis ‘De Bakkerij’, en plein cœur d’Anvers. Avec cette dernière pratique, il a largement devancé l’artiste americain Gordon Matta-Clark, qui allait se faire connaître neuf ans plus tard à Anvers avec le projet Office Baroque (1977).

Union Match

Stevv était un photographe passionné et il a aussi réalisé quelques films. A ce jour, seul un court-métrage a fait surface, Union Match. Il a été numérisé au début des années 1990 par Sergio Servellón, directeur du FeliXart Museum à Drogenbos, et a ainsi été préservé. Ce court-métrage a été à l’origine de cette exposition, avec laquelle le commissaire Stefan Wouters et ses étudiants du cours ‘Critique d’art’ (KASKA) se sont mis au travail. Ils sont partis à la recherche d’autres œuvres de Stevv et sont tombés sur un tas immense de photographies, de sérigraphies, de notes et de sculptures dans la famille et chez des amis. Une œuvre qui n’a littéralement pas vu le jour depuis un demi-siècle et qui constitue une pièce essentielle du puzzle de l’histoire (de l’art) des années soixante en Belgique.

Oeuvre

L’exposition Stef Steenhoudt. En marge remplit le module de recherche du FeliXart Museum avec du matériel d’archives, des sérigraphies constructivistes qui sont très proches de l’op-art de cette période, des dessins pour des moteurs écologiques avant la lettre et des photographies qui complètent la scène artistique anversoise en 1968. Parce que cette histoire n’est pas encore tout à fait écrite. Pendant l’exposition, le court-métrage Union Match sera projeté pour la première fois.