#dd3b3b

#828282

Collection Thomas Neirynck. Du sentiment à l’expression lyrique

Du privé au public

Réflexions

à partir du 3 février 2022

Du privé au public

Un collectionneur privé qui fait don de l’œuvre de sa vie pour la montrer au public. La collection du mécène Thomas Neirynck offre une vision subjective de l’art abstrait de la seconde moitié du 20e siècle, avec une attention particulière pour la Jeune peinture belge et CoBrA, deux mouvements artistiques qui ont permis aux artistes belges d’acquérir une renommée internationale.

Une sélection d’œuvres qui présente de grands et de moins grands noms de l’art, tous des intimes de Neirynck, allant des post-expressionnistes à divers artistes abstraits.

Thomas Neirynck

Seconde Guerre mondiale

Du privé au public

Thomas Neirynck

Avec l’exposition ‘Du privé au public’, le FeliXart Museum examine la collection d’art privée de Thomas Neirynck, devenue publique grâce à une donation à la Fondation Roi Baudouin. Projet de vie d’un mécène, cette collection offre une vision subjective de l’art abstrait de la seconde moitié du XXe siècle, avec une attention particulière pour la Jeune peinture belge et CoBrA, deux courants qui ont permis aux artistes belges d’acquérir une renommée internationale.

Seconde Guerre mondiale

Cette exposition, qui présente des œuvres allant du post-expressionnisme à diverses formes d’art abstrait, lève le voile sur une passion de la collection qui a trouvé ses origines et son inspiration immédiatement après la fin de la Seconde Guerre mondiale. La sélection en soi, ainsi que le contexte et les milieus sociaux et artistiques du mécène, font partie du dispositif. Le choix subjectif du collectionneur Neirynck est replacé dans son époque et évalué en fonction des valeurs que la collection a encore aujourd’hui. Elle est contextualisée à partir de sa totalité d’origine et dans la perspective de la donation au FRB et des différentes mises en valeur que la collection a connues depuis.

Du privé au public

Dans sa politique d’exposition, le FeliXart Museum a toujours été très prudent avec les collections privées. Bien que d’importantes collections privées soient souvent impliquées dans nos projets, nous nous sommes toujours abstenus d’exposer une collection dans son intégralité. Dans le cas de Thomas Neirynck, c’est différent : sa collection est devenue un bien public, ce qui nous donne la possibilité de l’étudier de manière déontologique. Le monde de Neirynck était rempli d’art belge d’après-guerre, ce qui correspond parfaitement au terrain de recherche du FeliXart Museum.